Saturday, March 21, 2015

Réveil -- paru dans Mots à maux, janvier 2006

Le soleil tremblait de ses rayons chauds
frileux, il restait là, sans rien faire
il regardait le monde en flammes
la terre brûler
l'enfer devant ses yeux et des fleurs aussi impures que les cieux
lorsqu'ils éjaculent les psaumes du divin
vengeur.

C'est comme un retour en arrière:
un frère à ses côtés
semble patienter
avant que le cri ne les allonge.
Marie, tu souffres encore de ces infamies,
Joe te secoue si longtemps, si souvent,
fleur des champs
des chants t'envoûtent
retourne en Terre Consacrée,
retourne dans la carverne bleue,
les enfants te montreront le chemin.

Dans la caverne bleue
je suis allongé sur un lit de paille,
je regarde la voûte,
les dessins figés,
les traces de mes ancêtres déprimés.

La maison brûle.
Le cerveau explose.
Je ne veux plus revenir ici.

*****

Version originale du poème "Awakening"

No comments:

Post a Comment